Dopamine : tout sur la dopamine

structure de la dopamine

Le cerveau humain est une structure complexe constituée de neurones effectuant entre eux des connexions. Les neurones dopaminergiques concernent moins de 1% des neurones du cerveau, mais elles font partie des cellules qui assurent le bon fonctionnement du système nerveux. Elles produisent en effet de la dopamine, un médiateur chimique qui règle les fonctions motrices et psychiques d'une personne.

Qu'est-ce que la dopamine ?

La dopamine est un neurotransmetteur secrété dans le système nerveux central, plus précisément dans la zone tegmentale ventrale du mésencéphale. Elle est chargée de transmettre l'information chimique entre les neurones. Elle est la petite molécule qui se cache derrière nos ressentiments, nos sensations, nos désirs, et nos comportements. Vous ressentez du plaisir en mangeant, en écoutant de la musique, en faisant du shopping ? C'est la dopamine qui vous procure ce plaisir. Vous avez un désir sexuel ? Vous vous sentez très motivé, vous êtes de bonne humeur ou encore vous êtes addict à quelque chose ? C'est encore la dopamine qui en est le responsable. La dopamine est ainsi un élément très important pour l'équilibre de l'organisme.

rôle de la dopamine

À quoi sert la dopamine ?

effet du manque de dopamine

À l'intérieur du cerveau, les neurones véhiculent les influx nerveux (informations). Traitées par les différentes cellules nerveuses, ces informations se transforment ensuite en des messages chimiques. Et c'est la dopamine qui les transmet d'un neurone à un autre. Prenons l'exemple de deux neurones parmi les millions qui sont présents dans la partie centrale du cerveau. Un neurone libère une information. Grâce à l'action de la dopamine, celle-ci sera ensuite captée par le neurone récepteur qui est capable de reconnaître et de réceptionner la molécule. On appelle synapse la connexion entre les deux neurones, émetteur d'un côté, et récepteur de l'autre. A noter : qu'il existe dans le cerveau, outre la dopamine, d'autres neuromédiateurs comme l'acétylcholine ou la sérotonine).

Un dysfonctionnement au niveau de la synapse perturbe ainsi la transmission de l'information et affecte le bon fonctionnement du système nerveux. Ce dysfonctionnement peut être dû à une dégénérescence des neurones qui sécrètent la dopamine ou à une forte quantité de dopamine dans le cerveau causée par la prise de produits dopaminergiques.

La baisse d'activité des neurones dopaminergiques entraîne des troubles comportementaux, des tremblements, un ralentissement des mouvements, une rigidité musculaire, une difficulté à analyser des informations, etc. Bref, les symptômes de la maladie de Parkinson.

A l'inverse, la libération massive de dopamine dans le cerveau procure du plaisir à la personne. Elle devient plus motivée, joyeuse, plus forte et plus courageuse. Toutefois, un excès de dopamine dans le cerveau (due à la prise de médicament ou de drogue) peut entraîner chez la personne des hallucinations et des troubles comportementaux tels que l'hypersexualité, l'addiction au jeu, etc.

Mais la dopamine n'agit pas seulement au niveau du cerveau. Elle est aussi présente dans le corps pour assurer le bon fonctionnement du cœur et des reins.

Comment corriger le taux de dopamine ?

granule dopamine

Au début, il ne peut s'agir que de carence dopaminergique. C'est-à-dire que les neurones dopaminergiques ne parviennent pas à produire la quantité nécessaire de dopamine pour assurer le bon fonctionnement du système nerveux. L'excès de dopamine ne peut avoir lieu qu'après des traitements dopaminergiques. Faire du sport permet de se doper à la dopamine. On peut aussi miser sur certains aliments pour stimuler les neurones dopaminergiques. L'alcool, le tabac, le cannabis sont aussi des stimulants. Ces produits donnent une envie de faire et d'expérimenter. Mais, la prise de ces psychostimulants expose la personne à des risques de dépendance. Et enfin, il y a les médicaments qui sont surtout prescrits lorsque cette carence en dopamine atteint un stade élevé (maladie de Parkinson).

médicaments dopamine

Mais l'hyperactivité de la dopamine gène aussi le bon fonctionnement du système dopaminergiques et conduit la personne à délirer, à avoir des hallucinations, ou à avoir des troubles comportementaux (agressivité, hypersexualité, hostilité, etc.). L'excès de dopamine est dû à la prise de médicaments dopaminergiques à forte dose ou à la prise de drogue.

La dopamine est ainsi liée à presque tous les domaines de notre vie : à l'alimentation, à l'amour, à l'envie, au désir, à la psychose, à l'attention, à la mémoire, à la motivation, etc. Bref, cette petite molécule est liée à la survie de notre organisme !